petit's conseils pour le réussir

pas toujours simple de trouver des réponses pour réussir son allaitement, je vous propose ci dessous, une liste de différents conseils ou astuces trouvés un peu partout sur la toile ou dans divers ouvrages, si cela ne suffit pas, n'hésitez pas à nous contacter à cette adresse : apetitspasvoila@outlook.fr


ASSISTER AU MOINS A UNE REUNION D'INFORMATION :

Pendant vos préparatifs pour la venue de bébé, profitez de votre temps libre pour participer à une réunion sur l'allaitement . Faites une liste de toutes les questions qui vous viennent à l'esprit, il n'y a pas de question bête!!

 

Un bon départ:

Les premiers jours sont importants pour réussir son allaitement.

Le colostrum 

Le colostrum est un « premier lait » qui évolue vers le lait mature au bout de quelques jours. Dés le deuxième trimestre de votre grossesse, sa fabrication se met en route. De couleur jaune orangé et de consistance épaisse, il est très riche en protéines et en anticorps, ce qui en fait un aliment de choix, tout à fait adapté aux besoins de l’enfant pendant les 48-72h qui suivent sa naissance.IL est très nourrissant et facile à digérer.

Cet « or liquide » est un véritable bouclier contre les microbes et en particulier les infections intestinales. Il est bourré de vitamines, surtout la B12, nécessaire pour le développement du système nerveux, mais aussi d’oligo-éléments comme le zinc, le cuivre ….

 Les bienfaits d’une mise au sein rapide : 

On désigne par mise au sein précoce, un allaitement qui a débuté dans les 2 heures après l’accouchement.

  • Pour la maman :

 la montée de lait va se faire rapidement

 la succion va déclencher les contractions de l’utérus qui reprendra sa taille initiale plus facilement

les mères qui commencent rapidement l’allaitement ont moins de problèmes pour le poursuivre

  • pour le bébé

il retrouve l’odeur et la chaleur de sa mère

il va consommer  le précieux colostrum et évacuer le méconium

il va chercher le sein tout seul, dans les deux premières heures de sa vie, son reflexe de succion est à son maximun. 

 

Les bonnes positions pour allaiter et pour une bonne prise du sein :

retrouver les positions pour allaiter ici 

 

La montée de lait :

C’est la phase de transition entre le colostrum et le lait proprement dit. Elle a lieu entre le 2eme et 4eme jour, et peu conduire à un engorgement physiologique.

Les signes annonciateurs :

les seins sont lourds et sensibles, avec l’impression qu’ils vont éclater.

La poitrine peut doubler de volume : la peau se tend et les veines sont très apparentes

C’est la mise au sein précoce et les tétées fréquentes qui vont la déclencher

C’est une période où le corps produit un trop-plein de lait car c’est le bébé qui va donner la cadence de production adapté  à ses besoins

Au même moment, les mamans peuvent ressentir un baby blues.

Allaitement à la demande :

 Pendant 9 mois le bébé est alimenté en continu grâce au cordon ombilical. Le lait maternel se digère en moyenne en 20 minutes ! Il est donc tout à fait normal qu’il réclame toutes les demi-heures!

Un bébé allaité au sein, ne boit jamais trop.

Il est très important de laisser téter l’enfant le plus souvent possible. Les premières semaines sont des semaines d’apprentissage et d’adaptation aussi bien pour le bébé que pour la maman.

Il faut lui proposer le sein dés les premiers signes d’éveil.

Combien en 24h ?

En moyenne un bébé peut téter de 8 à 12 fois par 24h, y compris la nuit, pendant les premiers mois, pour bien grandir et se développer. Toutefois chaque bébé est différent, il n’y pas de limite au nombre de tétées, pas d’intervalle fixe à respecter ou de durée de tétée idéale.

Plus vous mettrez votre bébé au sein plus vous stimulerez la lactation! De jour comme de nuit!!

Alors oui, au début on a l'impression de passer son temps à donner le sein !!! En plus ca peut etre douloureux! Alors les choses se compliquent! on se démotive...

Il est donc important que votre conjoint et votre entourage vous soutiennent énormément, vous encourage et vous félicite.

N'hésitez pas à appeler les réseaux de soutien au moindre doute ou problème. N'hésitez pas à aller à des réunions des que vous en aurez la possibilité. Parler est très important!!

Ne vous fiez pas au "il ou elle tête trop souvent", "il faut respecter un intervalle de 3h" ....que ce conseil vienne d'un proche ou d'un professionnel de santé. Ce n'est pas parce qu’un professionnel de santé vous affirme quelque chose que c'est forcément vrai! Le savoir faire de l'allaitement c'est énormément perdu depuis plusieurs années, d'ou l'importance d'avoir quelqu’un de confiance vers qui se tourner et qui connait réellement l'allaitement.

Douleur durant l'allaitement:

Les mères ont souvent une légère tension dans les mamelons pendant plusieurs jours après la naissance.

Si l'allaitement est douloureux après quelques secondes, retirez le bébé et réessayez.Pour faire lâcher le sein, faites "un vide air " en introduisant votre petit doigt dans la comissure de sa lèvre. Veillez à ce que la bouche du bébé soit bien ouverte, comme un bâillement et amenez le bébé au sein. Lors d'une prise correcte, la lèvre inférieure doit être retroussée.

Regardez toujours la forme du mamelon quand le bébé se retire. Une forme pincée indique que la mâchoire inférieure du bébé se referme sur le mamelon plutôt que sur le sein.

Demandez de l'aide à un professionnel de la santé, tel qu'un consultant professionnel en lactation ou un spécialiste de l'allaitement, si une douleur persiste ou si une craquelure apparaît.    

Donnez les 2 seins :   

Essayer de donner les deux seins en s'assurant que bébé ait bien vidé le premier sein avant de donner le second, pour bien stimuler la lactation. Après la montée de lait, on peu laisser bébé gérer, on vide bien le sein, s'il veut l'autre on lui donne. Pensez à alterner le premier sein donné a chaque tétée. Il existe d’ailleurs de petites astuces ou accessoires pour ne pas oublier.

Vous pouvez soit mettre une épingle a nourrice du coté du dernier sein que vous avez donné ou un élastique au bras du même coté.

Depuis quelques temps vous pouvez trouver sur le net des bracelets d’allaitement. Avec forcement un coté plus esthétique...et qui pour certains vous permettent même de noter l'heure de la dernière tétée.

se reposer :

Il est primordial d'être reposée pour favoriser la lactation et pour le bien être de tout le monde.

Si on est trop fatiguée on supportera beaucoup moins les pleurs du bébé.

Faites la sieste en même temps que votre petit bout! Le ménage attendra bien!! C’est loin d’être la priorité! Et puis papa peut surement vous aider dans cette tache là.

Si ce n'est pas le cas vous avez surement dans votre entourage une bonne amie, une maman, une belle maman qui sera prête à vous donner un petit coup de pouce les premiers mois.

Le co-dodo est idéal pour se reposer. Pas besoin de se lever, d'allumer la lumière, Maman et bébé se rendorme en même temps. Il arrive même que l'on ne se rappel même plus du nombre de tétée le lendemain matin tellement tout c'est fait naturellement!!

ne pas donner d'eau :  

Pas besoin de donner de l'eau entre les tétées, puisque la composition du premier lait est à 98% riche en eau. Donc il suffit de donner le sein à la demande pour hydrater bébé.

ne pas peser bébé tous les jours :

    Les courbes de poids d'un bébé allaité sont totalement différentes de celles d'un bébé nourris au biberon

Un bébé allaité peut avoir une baisse voir une stagnation de la prise de poids à partir du 4ème mois, ce qui est parfaitement normal, il n'y a aucune calories superficielles dans le lait maternel, donc si on brûle ces calories, forcément à un moment, on ne prend pas trop de poids. C’est normal pas besoin de s'affoler. Donner le sein à volonté.
Inversement, d'autres bébés allaités continueront de prendre beaucoup de poids, c'est parfaitement normal aussi, cela dépend de la constitution de bébé. Un bébé allaité exclusivement ne peut pas être trop gros.

On peut peser bébé 1 fois par mois pour vérifier qu'il prend du poids normalement.  Une faible prise de poids (plusieurs mois d'affilés) pourrait cacher une allergie, une infection urinaire, une infection sourde (otite,rhume, etc...) par exemple. Ce sont les pesées trop fréquentes et les comparaisons avec les courbes qui sont mauvaises.

INDICATION DE POIDS DES BÉBÉS ALLAITES PAR JOUR :

De 0 à 3 mois : 460 à 900 g par mois (soit 16g à 32 g en moyenne par jour)
De 4 à 6 mois : 340 à 560 g par mois (soit 12g à 20 g en moyenne par jour)
De 6 à 10 mois : 160 à 340 g par mois (soit 5 g à 12 g en moyenne par jour)  

http://www.lllfrance.org/Feuillets-pour-les-professionnels-de-sante/Stagnation-staturo-ponderale-et-prise-de-poids-lente-Cahiers-de-l-Allaitement-n2.html

Si votre bébé ne prends pas assez de poids peut être est-ce parce qu 'il s'endort trop vite sur le sein.

Dans ce cas là n'hésitez pas à le titiller sur la joue pour qu'il continue de têter. Une tétée doit durer au minimum entre 15 et 20 min. le temps qu'il puisse profiter du lait gras de la fin.

Autre chose à vérifier, est ce que vous entendez votre bébé déglutir? Preuve qu'il téte activement et qu'il boit.

Mais dans tous les cas au moindre doute ou soucis faites appel à un professionnel de l'allaitement.

 

Ne tirez pas non plus votre lait dans le but de mesurer ce que vous lui donnez ce n'est pas représentatif. Et puis surtout c'est une source de stress supplémentaire.

 

Allaitez à la demande et soyez à l’écoute de votre bébé. Lui seul vous dira si ce qu’il a bu est suffisant pour lui


BÉBÉ REÇOIT ASSEZ DE LAIT SI...· il mouille au moins six couches par jour aprèsla montée laiteuse; et que son urine est pâle etsans odeur· il fait au moins trois ou quatre selles par jour· il gagne du poids régulièrement (entre 16 et 24grammes par jour durant les trois ou quatre premiers mois ou 113 à 170 grammes par semaine

pour plus d'informations : http://www.allaitement.ca/docs/depl/Les%20premiers%20jours.pdf 

ce document est canadien mais je le trouve très bien fait

vous avez l'impression de ne plus avoir assez de lait ?

les pics de croissance :

Arrive une période ou bébé deviens plus "pot de colle" que d'habitude et réclame plus à téter. Il continue de pleurer une fois qu'il a laché le sein.

 

Nombre de maman et aussi de médecins en conclu un peu trop rapidement que la maman n'a plus suffisamment de lait.

FAUX ARCHI FAUX!!! Il s'agit d'un pic de croissance.

Votre nouveau-né peut sembler « se réveiller » deux ou trois semaines après votre accouchement. Lors de ces périodes, les tétées plus fréquentes feront augmenter votre production lactée afin de combler ses besoins grandissants. De plus, particulièrement pendant les journées chaudes de l’été, les bébés peuvent augmenter le rythme des tétées pour s’hydrater plus souvent. Pensez-y : si vous prenez un grand verre d’eau à 11h30, vous aurez quand même faim à midi. Votre bébé peut donc boire un petit coup pour la soif et en redemander une heure plus tard pour alors remplir son petit ventre. Bébé sait s’il a faim ou s’il a soif. Faites-lui confiance.
Les pics se manifestent par un plus grand nombre de tétées, et l'impression pour la maman de ne plus avoir de lait car les seins sont mous ; Par exemple, un bébé qui tête toutes les 3h en général demande d'un coup toutes les 1h30.
Bébé est souvent également très énervé, et dort peu, même entre les tétées.

Un pic dure en général quelques jours, tout au plus une semaine et dans de rares cas plus longtemps.
La seule chose à faire est de se reposer et de laisser faire bébé.

Les pics de croissance peuvent survenir à n'importe quels moments, puisque le but des pics sont de changer le lait, les plus gros sont 10 jours, 3 et 6 semaines et aux 3 et 6 mois pour un allaitement à 100% au sein (voir mixte). Il peut y en avoir aussi un à 4 mois ½.

 

 La lactation endocrine et autocrine : durant son allaitement la lactation va évoluer

 

La Lactation endocrine

C'est la lactation qui est faite directement après l’accouchement. Elle est produite grâce aux hormones.

La lactation autocrine:

Le taux de prolactine diminue (pour retomber au niveau « d’avant grossesse »), la lactation devient « autocrine » : contrôlée par les seins eux même, sans intervention du cerveau.

Au fil du temps, le corps de la maman allaitante va vraiment s’adapter à la demande du bébé et la sensation de tension dans les seins va s’estomper, voire disparaître. Leur volume va diminuer, ils ne vont plus stocker de lait, et vont en fabriquer seulement quand bébé tétera. Les seins ne sont donc jamais « vides »

Il est normal que les seins d'une femme qui allaite soient souples étant donné que son corps s'adapte à la demande du bébé. Le risque d’engorgement est fortement réduit, les problèmes de « fuites » disparaissent.

 

Personne n’est égale face à la lactation autocrine, certaines le seront quelques semaines après la naissance, d’autres vraiment très longtemps après et parfois malheureusement jamais.

maryline avril 2011

 

×